Pourquoi les Pistons doivent faire les playoffs ?

Publié le par Doctor Tardis

Pourquoi les Pistons doivent faire les playoffs ?

Maintenant que Detroit possède enfin un 5 majeur presque parfait qui nécessite pas un changement important, certaines questions inimaginables il y a quelques années peuvent se poser. Pour la première fois depuis très longtemps, les dirigeants des Pistons n'apporteront aucun changement au 5 majeur cet Eté puisque le 5 actuel semble être le 5 majeur fixé pour les prochaines années, le front office va pouvoir se concentrer uniquement sur le banc. Cette question peut donc être désormais posée et peut même vous paraître insensée aux premiers abords, vous devez vous dire que les Pistons doivent faire les playoffs pour gagner le titre comme toutes les équipes NBA, mais bien sûr ceci reste utopique. La qualification des Pistons en playoffs a des objectifs bien plus profonds et importants notamment pour l'avenir de cette jeune équipe... 

L'expérience

Malgré la bonne saison que les joueurs de Detroit font, il y a encore de gros points faibles (QI défensif & offensif, irrégularité...) à corriger pour que la franchise du Michigan possède une équipe réellement solide. En effet, les principaux points faibles des Pistons sont liés à l'âge. Prenons Andre Drummond, malgré une saison en progression ponctuée par une participation au All-Star Game, le pivot de 22 ans est encore naïf en défense, sautant sur toutes les feintes des intérieurs. Le joueur des Pistons s'est déjà fait dominer par des intérieurs loin d'avoir de grandes responsabilités offensives (Robin Lopez, Jusuf Nurkic...). Par ailleurs, Kentavious Caldwell-Pope et Reggie Jackson font de mauvais choix quant à leurs sélections de shoots et le problème de Marcus Morris vient de ses choix de passes ce qui entraînent de nombreuses pertes de balle. Les playoffs sont le remède miracle pour corriger ces erreurs. Les joueurs de notre 5 majeur ne connaissent pas les playoffs, les deux joueurs draftés par Detroit, Andre Drummond & Kentavious Caldwell-Pope n'ont bien évidemment jamais connu les playoffs tout comme Marcus Morris. Reggie Jackson quant à lui les a déjà joué mais ne possédait pas un rôle aussi important qu'à Detroit (caché par Kevin Durant et Serge Ibaka en 2012/2013 et sixième homme en 2013/2014). Il est encore trop tôt pour se prononcer sur Tobias Harris (seulement six matches joués sous la tunique des cols bleus) même si pour l'instant, il n'a pas montré de graves problèmes sur ses choix de shoots ou encore sur sa défense. Stan Van Gundy a clairement réalisé un bon deal en laissant partir Ersan Ilyasova (ainsi que Jennings) trop frêle défensivement pour un ailier-fort plus complet en la personne de Tobias Harris.  

Les playoffs pour confirmer le projet

Depuis plusieurs années, les Pistons ne sont pas attirants et misent sur de petits échanges ou sur la Draft pour se reconstruire. Si les joueurs de Detroit parviennent à se qualifier pour les playoffs cette saison, cela pourrait ouvrir la porte aux grands joueurs des prochaines Free Agency pour éviter les semi-franchise player risqués que le front office de Detroit a tenté ces dernières années (à savoir Josh Smith, Brandon Jennings, Ben Gordon, Corey Maggette...). Pour l'instant, Stan Van Gundy mise sur la jeunesse, il essaye de former un groupe jeune, polyvalent à très gros potentiel. Andre Drummond, Reggie Jackson, Stanley Johnson, Kentavious Caldwell-Pope et Tobias Harris ont une seule mission : se qualifier en playoffs pour confirmer le projet que Van Gundy met en place car il ne faut pas se leurrer, les Pistons possèdent une bonne équipe d'avenir pour se qualifier en playoffs mais ne peut guère imaginer mieux. Cependant, si aucun de ses joueurs devient un franchise player (équivalent à un DeMarre DeRozan, à un Anthony Davis ou d'un DeMarcus Cousins), il manquera un joueur pour soulever le trophée Larry O'Brien une quatrième fois de l'Histoire...

En résumé, les Pistons peuvent se qualifier en playoffs cette saison et lors des années à venir, ils ont l'équipe pour le faire. Cependant, on ne peut pour l'instant pas espérer mieux que faire les playoffs plusieurs fois consécutivement. Les finales NBA voire de Conférence sont encore loin. Il manque un joueur. Bien évidemment, un des jeunes joueurs cités (Drummond, KCP, Jackson, Johnson, Harris...) pourrait peut-être se transformer en réel franchise player (un joueur All-Star à +20 points de moyenne...) mais pour l'instant il faut aller chercher ces playoffs cette année pour deux raisons : pour que ces jeunes acquièrent de l'expérience primordiale pour devenir un grand joueur et pour que le projet de Stan Van Gundy devienne attirant dans l'espoir de signer un grand joueur et côtoyer les étoiles de la NBA... Même si cette dernière proposition semble s'éloigner de l'idendité de la franchise (équipe de 2004)

Publié dans Débat

Commenter cet article