Revivez le Game 2...

Publié le par Doctor Tardis

Revivez le Game 2...

Après une courte défaite encourageante, les Pistons se frottaient pour la deuxième fois de la série aux Cavaliers de LeBron James, à la Quicken Loans Arena - comme lors du premier match. Après un bon début, les Pistons parviennent à creuser l'écart à 10 points mais la franchise de l'Ohio était déchaînée à 3-pts, bien aidé par la défense extérieure des Pistons ainsi qu'Andre Drummond maladroit sur la ligne des lancers-francs (4/16) - malgré un bon match du pivot de 22 ans (20pts à 8/13). Aux retours des vestiaires, Detroit réalise un run de 7-0 pour prendre une petite avance mais le banc des Pistons a dû mal à imiter le 5 majeur : les Pistons passent de +5 à -12 en l'espace de deux petites minutes. Les Cavaliers sont inarrêtables sur cette deuxième période notamment à 3-pts - vingt réussites à l'extérieur pour l'équipe de James (record NBA égalisé sur un match de playoffs). Malgré cette large défaite (107-90), la franchise du Michigan a montré une certaine combativité - surtout en première mi-temps. Malheureusement, le niveau du banc et de la défense extérieure étaient trop faibles pour espérer un retour des Pistons dans ce match. 

Interviewé après le match, le rookie Stanley Johnson - qui avait déjà critiqué l'arbitrage sur LeBron James - s'en est pris une nouvelle fois au "King James" : 

Je suis définitivement rentré dans sa tête. Il a rentré deux tirs de loin, ce qui n’est pas habituel pour lui. Mais, je me fiche d’être dans sa tête ou dans son esprit ou un truc de ce genre. J’essaye juste de jouer au basket. Ca dépend de lui, comment il réagit à ce qu’il fait. Il a fait deux excellents matchs. Il a mis quelques shoots difficiles. Il a mis deux tirs à trois points, ce qui n’est pas son habitude. Il a rentré un turnaround très dur face à moi, il a joué physique. Je me suis battu physiquement et il n’a pas eu de ballon dans la raquette. Il a mis des tirs compliqués. Il va devoir jouer 40 minutes et rentrer ces tirs compliqués s’ils veulent refaire la même chose que ce soir

Stanley Johnson

Le rookie de 19 ans n'a pas apprécié le coup qu'il a reçu après le temps-mort de Tyronn Lue : 

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez. Je n’en pense rien, c’est un coup, un accrochage faiblard et inutile.

Stanley Johnson

Le quadruple MVP a néanmoins préféré esquiver toute polémique et se concentrer sur la série :

Il n’y a pas eu un seul coup vicieux dans cette série. Je veux être sûr que mes gars comprennent que nous sommes là pour jouer au basket et que le reste n’a pas d’importance. Il y a des vidéos qui tournent mais ça ne veut rien dire. J’ai pris un coup mais je vais très bien et je suis toujours debout

LeBron James

Mais l'ailier des Pistons n'en a pas fini avec le franchise player de Cleveland :

Il bavarde beaucoup. Il ouvre parfois la bouche, comme toute son équipe d’ailleurs, notamment les petites pom-pom girls du banc. Chaque fois qu’on va dans le corner, ils sont là à parler, comme s’ils jouaient, comme s’ils étaient sur le terrain. Ils jouent à 7 ou 8, du coup, je ne vois pas pourquoi les autres parlent. À mon avis, ils feraient aussi bien d’aller s’asseoir dans les tribunes. J’aimerais que LeBron l’ouvre quand le match est à 0-0, pas quand il est à +16. Je pense que ça voudrait dire quelque chose, qu’il a confiance en lui, qu’il croit en ce qu’il dit. Qu’il ne parle pas après avoir mis deux tirs. Tout le monde peut le faire ça

Stanley Johnson

Le joueur de Detroit précise bien qu'il n'a pas peur de James :

Pourquoi est-ce que j’aurais peur ? Il lace ses chaussures de la même façon que moi. Il doit aller sur le terrain, se battre et mettre ses shoots. C’est la NBA.

Stanley Johnson

Interviewé par le Michigan Live, le coach des Pistons a affirmé que la sortie de Johnson est certes positive mais n'est pas exempt de tout reproche :

Je m’en tiendrai à ça. Je lui ait dit ce que je pensais de ses commentaires et tout ça. C’est une discussion que nous avons eu aujourd’hui. C’est un gamin de 19 ans qui vit ça pour la première fois. Vous le remettez en place après un match comme ça, il était frustré. Nous nous sommes vus, nous avons parlé. Il sait mon sentiment, quelles sont mes préoccupations, mais ce n’était pas un échange empreint de colère. Ou tout du moins j’espère qu’il ne l’a pas pris ainsi. Ce n’était pas un truc du genre ‘tu es un trou du cul’. Ce n’était pas ça. C’est une leçon de plus pour un gamin de 19 ans. Ce sont des adultes et ils parlent aux médias. Mais je voulais lui faire savoir quelles étaient mes inquiétudes, donc nous en avons discuté. J’ai trouvé ça positif et je pense qu’il a compris et bien reçu le message

Stan Van Gundy

Par ailleurs, "SVG" n'a pas hésité à tacler fermement le coach des Cavaliers Tyronn Lue qui s'est vanté de son choix tactique : 

On en a discuté au dernier match et ça a fonctionné pour nous. Mon staff et moi pensions que c'était la meilleure solution (de laisser LeBron sur le parquet)

Tyronn Lue

LeBron est toujours un plutôt bon ajustement. C’est vraiment du coaching intelligent. Ça l’est. Mettre LeBron sur le parquet est un choix risqué et judicieux. Je lui reconnais le mérite de cet ajustement.

Stan Van Gundy

Après le match, Stan Van Gundy n'était pas particulièrement énervé par cette défaite, le coach des Pistons reconnaît le niveau affiché par les Cavaliers lors du 3e quart-temps :

Je ne sais pas s'ils ont emporté notre agressivité ailleurs mais je pense que nous avons juste essayer de marquer des paniers. Malheureusement, nous avons pris beaucoup trop de mauvais shoots. Je pense que nous manquions d'agressivité, d'envie à prendre de bons shoots et faire des extra passes. Il faut leur donner beaucoup de crédit pour le 20/38. Mais je ne pense pas que notre défense était bons et je ne pense pas non plus que nous avons fait un très bon travail d'anticipation

Stan Van Gundy

Alors qu'Andre Drummond encense J.R. Smith et souligne son bon match :

 

Tout le monde connaît J.R.. Tout le monde sait que, quand il est chaud , il va rentrer trois ou quatre trois-points de suite. Même quand nous les contestions, il les mettait quand même.

Andre Drummond

Prochain match ce soir à 01h30 au Palace - en espérant remporter notre premier match devant les fans. 

NBA Official

ESPN

ESPN

Publié dans Playoffs 2016

Commenter cet article