Revivez le Game 1...

Publié le par Doctor Tardis

Revivez le Game 1...

Dimanche soir, la franchise du Michigan débutait son parcours en playoffs face aux leaders de la Conférence Est : Cleveland. Les Pistons ont tout donné et se sont battus jusqu'au bout, pendant tout le match mais face aux Cavaliers, à la Quicken Loans Arena, les protégés de Stan Van Gundy ont chuté 106-101. L'expérience des coéquipiers de LeBron James a fait la différence dans le money-time. 

Après le match, plusieurs joueurs ont réagi à commencer par le rookie Stanley Johnson qui s'est plaint des arbitres, beaucoup trop laxistes d'après lui notamment sur les pénétrations de James :

Je comprends que ce soit un gars physique mais quand je défends sur lui et qu'il essaye de me pousser par terre ce serait cool de siffler faute sur moi et pas sur lui. Il n'y a pas d'explication, c'est LeBron, c'est la seule que l'on puisse trouver.Je n'ai jamais vu une personne essayer de me faire tomber par terre en me tirant le maillot

Stanley Johnson

Interrogé par Lisa Salters d'ABC à la fin du premier quart-temps, Stan Van Gundy n'a également pas apprécié les décisions arbitrales, avant de changer d'avis en fin de match :

LeBron c’est LeBron. Ils ne vont pas lui siffler de faute offensive, il fait ce qu’il veut.

Stan Van Gundy

Je trouve que cela s’est très bien équilibré. Mais en début de rencontre j’ai trouvé qu’il y avait eu deux fautes offensives évidentes sur lui. Mais ce sont deux coups de sifflet dans un match. L’arbitrage n’a rien à voir avec le résultat. Ils ont fait du bon boulot. C’est allé dans les deux sens. Je trouve qu’ils ont vraiment fait du bon boulot et ce sont les joueurs qui ont décidé de l’issue du match, comme cela devrait être le cas.

Stan Van Gundy

A cause de cette sortie, le coach/président des Pistons écope d'une amende de 25.000$. Par ailleurs, Stan Van Gundy est furieux par la faute technique de Reggie Jackson (le meneur des Pistons a reçu une faute technique après avoir contesté une décision arbitrale à 3 minutes et 24 secondes de la fin du match alors que Detroit était mené 96-92) :

Que vous soyez frustré, que vous pensiez qu’il y ait faute, peu importe. On ne peut pas se le permettre, même dans le 1er quart-temps. On n’a pas la marge d’erreur nécessaire contre cette équipe pour ça, et sûrement pas à ce moment du match. Un point c’est énorme. On ne peut pas faire ça. Il le sait. Je suis sûr que si vous lui demandez, il vous le dira. Vous êtes énervé envers l’arbitre et comment vous montrez que vous êtes énervé ? En donnant un point aux Cavaliers. Ca n’a pas de sens

Stan Van Gundy

Reggie Jackson ne regrette absolument pas son coup de colère : 

Non, j’aurais aimé avoir le coup de sifflet. J’aurais aimé qu’ils voient que j’ai reçu une baffe sur le bras. C’était évident pour moi. Je devais leur faire savoir

Reggie Jackson

Stan Van Gundy reste en revanche satisfait de la prestation de son équipe : 

Nos gars ont joué comme si c’était n’importe quel autre match, ils se sont battus. Je suis fier de la façon dont ils se sont battus. Je suis fier de la façon dont ils ont résisté aux tempêtes. Quand ils ont fait des séries, nos gars sont restés calmes et sont revenus dans le match.

Stan Van Gundy

Malgré l'énergie, l'intensité, l'envie produites par ces joueurs, Stan Van Gundy a quelques regrets sur ce game 1 : 

 

Il y a certaines choses que je regrette, personnellement. Je suis fier des gars. Ils se sont durement battus. Je pense qu’il y a des choses que je dois faire pour les aider un peu plus. Je ne peux pas entrer dans les détails parce que ce sont des choses qui font partie du plan de jeu.
Vous êtes dans une série de playoffs et je ne cherche pas vraiment à essayer de les accrocher. Ce n’est pas vraiment mon objectif. Nous sommes ici pour essayer et remporter des matchs et nous n’avons pas réussi.

Stan Van Gundy

Les joueurs des Pistons quant à eux sont très contents de ce premier match, même si la déception est bien évidemment présente :

J’aime cette équipe. J’aime le fait que nous n’avons peur de personne. L’expérience sera notre meilleur professeur. Nous allons apprendre sur le tas et nous allons continuer d’être devant vous. Nous n’allons reculer devant personne. Personne dans cette équipe n’a peur de qui que ce soit. Je pense que nous avons une chance. Nous pensons que nous sommes une des meilleures équipes de la ligue et nous pensons vraiment que nous avons une chance de montrer que nous sommes la meilleure équipe dans cette série.

Reggie Jackson

Je vous dis depuis le début de l’année que cette équipe a beaucoup de coeur, que nous ne reculons devant aucune équipe ou qui que ce soit. Nous allons vous rentrer dedans chaque soir

Andre Drummond

Nous savons que nous pouvons battre ces gars, chez eux, sur leur terrain

Anthony Tolliver

Prochain match demain à 02h00 à la Quicken Loans Arena...

Revivez le Game 1...

Publié dans Playoffs 2016

Commenter cet article