Les Pistons retrouvent les Playoffs...

Publié le par Doctor Tardis

Les Pistons retrouvent les Playoffs...

Grâce à la victoire 112-99 des Pistons face aux Wizards, la franchise du Michigan ont décroché leur billet pour les séries éliminatoires - une première depuis 2009. En effet, après sept longues et interminables années ainsi que plusieurs mauvais choix (Charlie Villanueva, Ben Gordon, Josh Smith...) les Detroit Pistons vont retrouver les playoffs. Cette qualification symbolise la confirmation du projet sportif que Tom Gores et Stan Van Gundy mettent en place depuis maintenant deux ans. 

Interviewé par les médias locaux d'après-match, le coach/président des Pistons est revenu sur cette magnifique saison : 

C'est une année spéciale. C’est énorme pour la franchise. Nous avions quatre titulaires qui n’y avaient jamais été, c’est aussi énorme pour eux. Marcus et Tobias sont dans leur cinquième année, Andre dans sa quatrième, c’est une grande étape pour eux. Ce n’est pas juste moi, mon coaching staff et les joueurs dans le vestiaire. C'est la première fois depuis que nous sommes à la tête de l'équipe, la première fois pour nos titulaires et la fin d'une longue période de disette pour tous les gens qui ont été avec cette organisation et qui ont vécu des super moments. Ils les attendaient depuis longtemps. Nous espérons que c’est le début de plus grandes choses encore mais il faut commencer quelque part et c’est le départ.

Stan Van Gundy

Auteur de 39 points et 9 passes décisives, Reggie Jackson s'est confié au micro de FoxSport Detroit après la rencontre :

Nous sommes bien évidemment heureux d’avoir été chercher cette qualification par nous-mêmes et je pense que cela rend encore plus savoureux le fait que ce soit contre une équipe qui nous avait battus lors des trois dernières confrontations. Nous l’avons fait contre une équipe qui se battait pour les playoffs. Je pense que c’était la seule avec une chance légitime d’y parvenir et nous les avons battus pour nous qualifier. L’histoire n’aurait pas pu être mieux écrite.

Reggie Jackson

Interviewé par le Detroit Free Press, le pivot des Pistons, Andre Drummond est revenu sur l'importance de cette qualification pour la ville du Michigan : 

 

Cela faisait un bail que Detroit ne s’était pas qualifié et c’est un jour spécial pour tout le monde, surtout ceux qui sont là depuis longtemps. Nous devions le faire pour la ville

Andre Drummond

Les Pistons ont en effet un groupe très jeune et inexpérimenté, le seul membre du 5 majeur à avoir connu les playoffs au moins une fois dans sa carrière est Reggie Jackson avec Oklahoma City Thunder. Le meneur tient à préciser que ce sera très différent avec Detroit : 

C'est énorme, spécialement pour donner la chance aux autres starters de découvrir les playoffs. C’était différent, très différent. Différentes circonstances, différente position. J’étais remplaçant. On savait déjà qu’on était qualifiés après environ 60 matchs. Aujourd’hui, on est une jeune équipe, on grandit ensemble. On a un bon mélange de très jeunes joueurs et de vétérans plus âgés. Je suis heureux d’être avec ce groupe, surtout d’être le meneur titulaire et d’avoir une chance de mener l’organisation. Je suis heureux de la façon dont on s’est battus toute la saison. J’espère que ce ne sera pas la fin pour nous.

Reggie Jackson

En revanche, la réaction d'Andre Drummond, à la fin du match est le petit détail qui est venu gâché la fête au Palace. En effet, le pivot de 22 ans est resté - seul - assis sur le banc à l'approche du buzzer de fin de match alors que ses coéquipiers étaient prêts à exploser de joie -ce qui fut très critiqué par les fans des Pistons...

Image 

Drummond s'est ensuite excusé sur Twitter en expliquant qu'il était endeuillé suite à la perte de son ami.

Plusieurs joueurs des Pistons ont réagi sur les réseaux sociaux suite à la qualification...

Clinched! #tGbtg #Blessed #DetroitBasketball

Une photo publiée par anthony tolliver (@atolliver44) le

#Blessed

Une photo publiée par Tobias Harris (@tobiasharris) le

Vous pouvez revoir les meilleures actions du match face à Washington en "phantom"...

Publié dans News, History

Commenter cet article