Bilan de mi-saison : du positif dans la frustration

Publié le par Doctor Tardis

Bilan de mi-saison : du positif dans la frustration

C'est le All-Star Break... Il est donc l'heure de faire le bilan de la première partie de saison. Comment se portent les Pistons ? Ont-ils une chance de se qualifier en playoffs ? Y-a-t-il des déceptions ? Des trades en prévisions ? On va essayer de réponde à ses questions en analysant le jeu et les points faibles des Pistons. 

L'irrégularité, le problème majeur

Afficher l'image d'origine

On ne veut pas se le cacher, malgré un bilan plutôt correct de 27 victoires pour 27 défaites, il y a tout de même plusieurs points inquiétants dans le jeu et le comportement des Pistons qui pourraient être plus alarmant lors de la seconde partie de saison. 

En effet, les Pistons ont montré de très belles choses, capables de gagner des matches où ils ne partaient absolument pas favoris face aux grosses équipes de la NBA... 

  • Victoire 104-99 contre les Cavaliers de Cleveland
  • Victoire 104-81 contre le Heat de Miami
  • Victoire 116-105 contre les Rockets d'Houston
  • Victoire 106-94 contre les Hawks d'Atlanta
  • Victoire 147-144 contre les Bulls de Chicago après quatre prolongations !
  • Victoire 113-95 contre les Warriors de Golden State
  • Victoire 123-114 contre les Rockets d'Houston
En revanche, les joueurs de Detroit ont également chuté face à des équipes au bilan négatif où la victoire semblait être facile à aller chercher ...
  • Défaite 101-92 face aux Kings de Sacramento
  • Défaite 97-85 face aux Lakers de Los Angeles
  • Défaite 109-88 face aux Bucks de Milwaukee
  • Défaite 87-83 face aux Nets de Brooklyn
  • Défaite 108-96 face aux Knicks de New York
  • Défaite 115-99 face aux Pelicans de New Orleans
  • Défaite 104-101 face aux Nuggets de Denver
  • Défaite 103-89 face aux Nuggets de Denver

Malheureusement, plusieurs joueurs souffrent de ce syndrôme d'irréguarité. Andre Drummond avait commencé la saison en grande pompe : tournant à 18.3pts 17.2rbs en novembre et 18.2pts 15.1rbs en décembre. Depuis le mois de janvier, le pivot régresse légèrement. Outre ses stats en baisse (14.8rbs 12.6rbs en janvier), sa passivité en défense mais surtout ses lancers-francs ont fait perdre plus d'un match à son équipe ; la majorité lors du money-time. Cependant, il ne faut pas être trop exigeant, Drummond fait une bonne saison et a d'ailleurs été récompensé de plusieurs manières : deux titres de la semaine et un ticket pour le All-Star Weekend (All-Star Game + concours de dunk). 

Le deuxième acteur marquant de la bonne réussite des Pistons est Reggie Jackson, le meneur a porté les Pistons sur plusieurs matches notamment dans les money-time où Jackson inscrit très souvent les paniers importants (face aux Blazers, Philadelphie...). Cependant, à l'instar de son coéquipier et ami Andre Drummond, l'ancien Thunder souffre du même virus : capable du pire comme du meilleur... En effet, Jackson nous a fait gagné des matches mais le meneur natif de Pordenone a également fait perdre une petite poignet de match à son équipe voulant jouer au héro ce qui se conclut souvent par des pertes de balle. Autre gros point noir de sa première partie de saison : sa distribution (6.2ass). La saison dernière, lors des derniers mois de la compétition, Reggie Jackson tournait à 9.2 passes sous le maillot des Pistons. Malgré cela il réalise une bonne saison mais il doit jouer plus intelligement. Elu à deux reprises joueur de la semaine, il sera le joueur le plus important de la seconde partie de saison dans cette quête à la 8e place... 

Le HACK-A-DRUMMOND, création du diable

Afficher l'image d'origine

35.5% c'est le pourcentage de "réussite" à mettre entre guillemets d'Andre Drummond sur la ligne des lancers-francs. Cette saison, le pivot de Detroit réalise la pire de ses quatre saisons en NBA en terme de pourcentage aux lancers-francs et l'utilisation du Hack-A-Drummond ne cesse d'augmenter. La franchise du Michigan a d'ailleurs chuté une fois face aux Celtics et aux Hawks à cause de Brad Stevens et Mike Budenholzer qui ont eu l'intelligence d'utiliser cette technique qui certes gâche notre sport mais qui fait gagner des matches. Il détient depuis peu le record du plus grand nombre de lancers-francs manqués en un seul match (22 LF ratés face à Houston). Justement face aux hommes de J. B. Bickerstaff, Drummond a tiré 38 lancers-francs (record de la franchise). D'ailleurs, on a été témoin d'une scène totalement ridicule où K.J. McDaniels fait 5 fautes en 9 secondes sur le pivot des Pistons ou encore celle avec Nerlens Noel qui monte sur le dos de Drummond lors d'une bataille au rebond après un lancer-franc pour l'envoyer sur la ligne... Van Gundy a affirmé que le problème de son pivot est "psychologique" car à l'entraînement il est capable de tourner à "60%". Le pivot All-Star va tester une nouvelle technologie : il utilise désormais le système SOLID Shot pour tenter de corriger son geste. Le système SOLID shot analyse chaque tir et propose un Feedback instantané pour conseiller le joueur. A chaque fois que le geste ou mécanique de tir du joueur se dérobe, l'application SOLID shot lui envoie des instructions pour le corriger. Il serait tant en effet que Drummond règle ce problème une bonne fois pour tout, surtout qu'on lui demande juste d'atteindre les 50-55%... 

Le banc catastrophique, sur la bonne voie ?

Afficher l'image d'origine

Privés de Brandon Jennings et Jodie Meeks dès le début de saison, les Pistons affichaient au bout d'un mois de compétition le pire banc de la NBA (30e meilleur). Fin novembre, il scorait 19.6pts (30e sur ce point) par match et le meilleur scoreur était Stanley Johnson avec seulement 7.4pts par match. Les pourcentages du banc étaient catastrophiques (35% en moyenne -30e, 23.2% à 3-pts -30e, 60% aux lancers-francs -30e). L'évaluation du banc des Pistons est également la pire de la NBA : elle est de 19.5. Avec le retour de Brandon Jennings, on pensait qu'il y aurait eu des progrès mais ce dernier reste hésitant dans ses choix notamment sur es shoots puisqu'il n'apporte absolument le scoring attendu. Il shoote très peu (2.3 shoots réussis sur 6.6 shoots tentés en 19.1 minutes par match) et est très peu impliqué dans les systèmes c'est-à-dire qu'il fait très souvent la première passe du système offensif et touche très peu le ballon en attaque. Jennings est d'ailleurs au coeur des rumeurs et pourrait bien partir du Michigan avant la deadline (date limite des transferts) le 18 février prochain. Cependant, le banc progresse que ce soit Anthony Tolliver qui a retrouvé son shoot (37% de réussite à 3-pts alors qu'il était à 29% sur le mois de novembre), Stanley Johnson commence à prendre le rythme NBA et fait des prestations très complètes, Aron Baynes avait très mal débuter la saison mais lui aussi il commence à faire des matches solides derrière un Drummond parfois en difficultés, sans oublier notre deuxième rookie Darrun Hilliard qui a su profiter de la petite blessure de Kentavious Caldwell-Pope pour montrer des bonnes choses aux shoots notamment. Avec le retour Jodie Meeks, le banc devrait continuer sur leur lancée actuelle pour confirmer leurs progrès (Van Gundy a affirmé qu'il était "peu probable de revoir Meeks cette saison" mais rien n'a été officialisé).

Stats 2015/2016:

  • Points : Reggie Jackson 19.1pts
  • Rebonds : Andre Drummond 14.9rbs
  • Passes : Reggie Jackson 6.2ass
  • Interceptions : Andre Drummond 1.7stls
  • Contres : Andre Drummond 1.5blks
  • % aux shoots : Andre Drummond 52%
  • % aux 3-pts : Reggie Jackson 37%
  • % aux LF : Reggie Jackson 83.%
  • Minutes : Kentavious Caldwell-Pope 37mins
  • Fautes : Andre Drummond 3.1fts 

Les grosses prestations de la saison:

  • Andre Drummond 20pts 20rbs vs CHI
  • Andre Drummond 25pts 29rbs vs IND
  • Andre Drummond 29pts 27rbs vs POR
  • Reggie Jackson 40pts 5rbs 5ass vs POR
  • Reggie Jackson 31pts 5rbs 8ass vs HOU
  • Reggie Jackson 34pts 16ass vs PHO
  • Reggie Jackson 34pts 11rbs 7ass vs OKC
  • Kentavious Caldwell-Pope 31pts 2rbs 3ass vs BOS
  • Reggie Jackson 31pts 13ass vs CHI
  • Andre Drummond 33pts 21rbs vs CHI

Faits marquants de la saison:

  • Andre Drummond est passé 7e meilleur contreur de l'histoire de la franchise dépassant le légendaire Tayshaun Prince
  • Andre Drummond a déjà fait 60 matches à +15pts +15rbs : il est le 2e meilleur de l'histoire de la franchise dans cette catégorie derrière Bill Laimbeer et ses 61 matches
  • Andre Drummond est le 5e meilleur rebondeur offensif de l'histoire de la franchise (à seulement 22 ans et en 3.5 saisons)
  • Les Pistons ont retiré le maillot de Ben Wallace et de Chauncey Billups
  • Andre Drummond a marqué deux buzzer de QT : un du milieu du parquet vs Boston et un second de sa propre raquette (21.5 mètres) vs Toronto​
  • Les Pistons se renseignent pour faire venir Ryan Anderson à Detroit l'Eté prochain
  • Le catalogue d'Adidas des logos et maillots NBA annonce que les Pistons n'ont toujours pas confirmé leurs logos et maillots pour la saison 2016-2017 (changement ?)

Les Notes:

  • Andre Drummond B
  • Ersan Ilyasova C+
  • Marcus Morris B
  • Kentavious Caldwell-Pope A-
  • Reggie Jackson B
  • Stanley Johnson C+
  • Anthony Tolliver C
  • Aron Baynes C
  • Brandon Jennings C-
  • Steve Blake C
  • Darrun Hilliard C+
  • Reggie Bullock D
  • Spencer Dinwiddie *
  • Joel Anthony *
  • Jodie Meeks *

Les Pistons sont donc dans la course pour les playoffs au All Star Break c'est du jamais depuis la saison 2008-2009. Malgré des points négatifs expliqués au-dessus, la saison de la franchise du Michigan est remplie de suspense. Les Pistons ont de bons joueurs qui sont loin d'avoir atteint leur potentiel : Andre Drummond, Reggie Jackson, Stanley Johnson, Darrun Hilliard, Kentavious Caldwell-Pope... Ce dernier est d'ailleurs l'un des seuls avec Marcus Morris à être à peu près régulier. KCP réalise une très bonne saison notamment en défense et s'est amélioré dans ses choix de shoots. Les playoffs sont proches mais les Pistons doivent corriger plusieurs points faibles : l'irrégularité, l'apport du banc mais surtout la défense qui est tantôt bonne, tantôt désastreuse... LET'S GO DEEEEEEETROIT BASKETBAAAAALL

 

Publié dans Bilans des saisons

Commenter cet article