Stan Van Gundy : "Andre est encore un jeune joueur, il a besoin de se développer"

Publié le par Doctor Tardis

Stan Van Gundy : "Andre est encore un jeune joueur, il a besoin de se développer"

Andre Drummond s'est clairement amélioré cette saison, le départ de Greg Monroe pour Milwaukee lui a laissé de l'espace dans la raquette. Tournant à 17.8pts 15.5rbs, le pivot de 22 ans rencontre en revanche toujours des problèmes sur la ligne de lancers-francs. En effet, le pivot all-star tourne cette saison à 35.5% sur la ligne des lancers-francs. Il détient depuis peu le record du plus grand nombre de lancers-francs manqués en un seul match (22 LF ratés face à Houston). De plus, le Hack-A-Drummond est maintenant beaucoup plus utilisé que la saison passée. 

Interviewé par des médias locaux, le coach Stan Van Gundy a rappelé que Drummond est encore très jeune et manque de régularité :

A l’entraînement il a fait beaucoup de progrès. On peut voir le boulot effectué et les sessions d’entraînement où il s’est amélioré. Mais lors des matchs c’est pire en fait. Il y a clairement un facteur psychologique et c’est quelque chose sur lequel il continue de travailler. Il bosse sur l’entraînement mental et ses routines, de façon à ce que cela se traduise en match.

Stan Van Gundy

En revanche, Stan Van Gundy insiste sur le travail que Drummond fait à l'entraînement. D'ailleurs, le pivot des Pistons s'est entraîné six heures aux lancers-francs :

A l’entraînement il peut shooter bien mieux. Mais je ne vais pas dire qu’il shoote à 90% à l’entraînement. Ce n’est pas le cas. Mais il peut shooter à 70% et plus. Et pour le moment il n’a pas réussi à transposé ça en match et il y travaille.

Stan Van Gundy

Cependant, le coach/président des Pistons avoue que Drummond doit encore s'améliorer et qu'il est beaucoup trop irrégulier, surtout par rapport à son statut :

C’est encore un jeune joueur et ce qu’il a besoin de développer c’est une approche plus régulière des matchs avec chaque soirée de l’énergie et de l’intensité. Quand il fera ça, il aura un énorme impact, peu importe le reste. C’est cette combinaison d’énergie, de taille et de qualités athlétiques. Il va prendre des rebonds, dérouler vers le panier, courir en transition; Il peut être excellent défensivement. Il s’est amélioré dans ce domaine. Il fait des progrès mais il a encore des hauts et des bas en termes de niveau d’intensité. C’est ce dont je lui parle. C’est là qu’il doit s’améliorer

Stan Van Gundy

Il est vrai que ce problème déstabilise toute l'équipe. Heureusement qu'Aron Baynes réalise une solide saison. 

Publié dans News

Commenter cet article