Preview de la saison 2015/2016

Publié le par Doctor Tardis

DETROIT PISTONS 2015/2016

Un trio tourné vers l'avenir

Preview de la saison 2015/2016

SAISON 2014/2015

        Avant le début de la saison, Stan Van Gundy avait affirmé qu'il allait trouvé un remède aux problèmes liés à la raquette : Andre Drummond-Greg Monroe-Josh Smith. Après trois matchs seulement soldés par trois défaites, le coach des Pistons a décidé de revenir aux habitudes de son successeur Mo Cheeks et a aligné les trois big men (Drummond-Monroe-Smith) dans le 5 majeur, décision qui fut payante seulement pour deux matchs puisque les Pistons sont ensuite retombés dans leurs travers et ont enchaîné les défaites (13 défaites de suite). Après deux petites victoires de deux points face aux Suns puis aux Kings, la franchise de Michigan ont une nouvelle fois réalisé une mauvaise série de matchs (4 défaites de suite) avant les fêtes de Noël. Les cinq jours de trêve de Noël n'ont pas été de tout repos pour Van Gundy & les Pistons. En effet, le 22 décembre Josh Smith est coupé et renvoyé de la franchise, jugé une nouvelle fois trop irrégulier et pénalisant pour l'équipe, Stan Van Gundy a donc décidé de renvoyer l'ailier, quitte à pénaliser légèrement le salary cap de l'équipe (jusqu'en 2019 ). En panne d'ailier, Stan Van Gundy réalise un petit trade passé inaperçu lors du réveillon de Noël, il échange Tony Mitchell contre Anthony Tolliver avec les Suns. Tournant à 3.2pts 1.2rbs à 35% aux shoots, à ce moment là les fans ne savent que ce trade changera leur saison...

       Le 26 décembre, les Pistons reprennent leur saison avec un bilan désastreux de 5 victoires en 28 matchs pour une 14e place de la conférence Est. Mais contre toute attente, les Pistons retrouvent des couleurs et enchaînent 7 victoires de suite dont une face aux Cavaliers de LeBron James et face aux Spurs de Tony Parker (au buzzer s'il vous plaît). Après une défaite inévitable face aux Hawks lors du Martin Luther King Day, Detroit gagne 5 matchs sur les 7 qui suivent la défaite face à Atlanta (du MKL Day). Les Pistons en grande forme se déplace dans le Milwaukee, déterminés à remporter un 6e match en 8 matchs...

       Lors de ce match, les Pistons produisent un très mauvais basket et se font clairement dominer par les Bucks. Mené 91-65 à une minute de la fin du 3QT, Brandon Jennings s'écroule et semble souffrir. Sortie sur civière, Jennings ne reviendra pas dans ce match (défaite 101-85). Quelques jours plus tard, la diagnostic tombe : Brandon Jennings blessé pour toute la saison. Alors que Detroit rentrait petit à petit dans la course à la 8e place (aux côtés de Miami, Indiana, Charlotte, Brooklyn, Boston) et que Brandon Jennings semblait enfin avoir trouver une certaine régularité avec des stats en double-double lors du mois de janvier (auteur de grosses prestations comme 24pts 21ass vs ORL ou 35pts 7ass vs SAC (le mois de sa blessure), il abandonne ses coéquipiers démunis de meneur. Les fans paniquent surtout que le transfert de D.J. Augustin semble plutôt être un flop. Mais Van Gundy reste confiant et affirme qu'Augustin a déjà fait ses preuves en remplaçant Derrick Rose blessé. Avec D.J. Augustin titulaire, les Pistons gagnent 4 des 10 matchs qui suivent celui face à Milwaukee. La deadline approche à un grand pas et Van Gundy ne semble pas avoir envie de toucher à son groupe malgré les rumeurs autour de Joe Johnson !

        Toujours dans la course en playoffs, Stan Van Gundy a eu nouvelle fois pas tenu sa promesse (N.B promesse de ne pas aligner Smith, Drummond et Monroe dans le 5) et a réalisé deux gros trades qui ont surpris les fans ainsi que les journalistes. Kyle Singler (l'ailier titulaire) et D.J. Augustin (meneur titulaire) partent dans l'Oklahoma et Reggie Jackson arrive dans le Michigan dans ce trade les Pistons perdent également deux seconds tours de Draft qui partent au Jazz, le légendaire numéro 22 des Pistons Tayshaun Prince revient au Palace et Jonas Jerebko ainsi que l'italien Gigi Datome s'en vont à Boston. L'adaptation de Reggie Jackson est longue, très longue, très très longue.... Les fans avaient presque oublié ce qu'était "une série de défaite", heureusement que les joueurs sont là pour nous le rappeler. Les Pistons enchaînent 10 défaites de suite, la dernière victoire remontant à Washington avec Spencer Dinwiddie titulaire (le rookie ayant jouer 2 matchs titulaire lors des voyages des joueurs échangés). Mais Reggie Jackson finit par gagner une certaine régularité et nous a sortis de belles feuilles de stats (deux triples-doubles et une prestation à +20pts +20ass).

        Après la série des 10 défaites de suite, les Pistons gagnent puis perdent jusqu'à que Greg Monroe se blesse à l'entraînement (genou droit), manquant 11 matchs de suite mais Detroit remporte 7 des 11 matchs sans Monroe. A son retour, les Pistons reprennent le rythme victoire puis défaite pour terminer cette saison avec un bilan de 32 victoires pour 50 défaites (12e) : bilan plutôt honorable quand on sait que les Pistons étaient à 5-23 à Noël.

"Les deux derniers tiers de la saison étaient assez bons. On a fini avec 27 victoires pour 27 défaites, ce qui fait de nous l’une des quatre ou cinq meilleures équipes de l’Est sur cette période. Après avoir débuté par 5 victoires pour 23 défaites, c’est une belle progression" S.Van Gundy

Stats
Points : Reggie Jackson 17.6pts
Rebonds : Andre Drummond 13.5rbs
Passes : Reggie Jackson 9.2ass
Interceptions : Brandon Jennings 1.1stl
Contres : Andre Drummond 2.0blks
% aux shoots : Joel Anthony 58%
% aux 3-pts : Tayshaun Prince 42%
% aux LF : Jodie Meeks 92%
Minutes : Reggie Jackson 33mins
Fautes : Andre Drummond 3.5fts 

ETE 2015 : arrivées, départs... 
Arrivées:

12/06 : Les Pistons échangent Caron Butler & Shawne Williams contre Ersan Ilyasova avec les Bucks.

02/07 : Les Pistons signent trois ans le pivot Aron Baynes pour 20,0M$

02/07 : Phoenix échange Marcus Morris, Reggie Bullock et Danny Granger pour un seul et unique second tour de Draft 2020 avec Detroit

17/07 : Nets envoit le meneur vétéran Steve Blake en échange de Quincy Miller à Detroit

25/07 : Detroit Pistons signe Adonis Thomas (contrat partiellement garanti)

02/09 : Les Pistons signent Eric Griffin (contrat non-garanti)

16/09 : Detroit signe Jordan Bachynski (contrat non-garanti)

24/10 : Detroit signe le meneur Ryan Boatright (contrat non-garanti)

Afficher l'image d'origine

Départs :

12/06 : Caron Butler et Shawne Williams s'en vont à Milwaukee en échange d'Ersan Ilyasova

02/07 : Les Pistons perdent un second tour de Draft 2020 dans l'échange impliquant Marcus Morris, Reggie Bullock et Danny Granger avec Phoenix

02/07 : Greg Monroe s'engage trois ans à Milwaukee pour 60,0M$

17/07 : Les Pistons recoivent Steve Blake en envoyant Quincy Miller aux Nets

13/08 : Tayshaun Prince signe un an au minimum vétéran aux Wolves 

28/09 : John Lucas III signe avec le Heat

07/10 : Detroit ne signe pas Eric Griffin et le coupe.

23/10 : Les Pistons coupent Adonis Thomas, Jordan Bachynski et Cartier Martin

25/10 : Les Pistons coupent Ryan Boatright et l'envoit en D-League

26/10 : Detroit coupe le vétéran Danny Granger 

Afficher l'image d'origine

Staff :

05/06 : Le célèbre agent Arn Tellem arrive à Detroit avec son charisme et son carnet d'adresse (en tant que vice-président du Palace)

27/07 : Stan Van Gundy engage un spécialiste du shoot le très connu Dave Hopla qui aura comme mission d'augmenter les pourcentages de Drummond notamment et KCP.

14/09 : Après 23 saisons aux Pistons, Arnie Kander (préparateur physique) signe aux Wolves

Basketball Staff
Stan Van Gundy — Head Coach and President of Basketball Operations
Tim Hardaway Sr., Charles Klask, Bob Beyer, Brendan Malone, Aaron Gray, Malik Allen — Assistants Coachs
Dave Hopla— Shooting Coach
Quentin Richardson — Director of Player Development 
Mike Abdennour — Director of Team Operations
Pat Garrity — Director of Strategic Planning
Jon Ishop — Director of Sport Medicine
Anthony Harvey — Strenght & Conditioning Coach

Executive Staff
Tom Gores — Owner
Jeff Bower — General Manager
Jeff Nix, Ken Catanella, Brian Wright — Assistants General Manager
Arn Tellem — President and CEO Palace Sports & Entertainment and Detroit Pistons
Andrew Loomis — Executive Director of Basketball Operations

Prolongations de contrats:

01/06 : Cartier Martin active sa Player Option pour le minimum vétéran 

27/06 : Les Pistons activent la Team Option de 3,0M$ d'Anthony Tolliver

06/07 : Reggie Jackson prolonge cinq ans pour 80,0M$ avec les Pistons

08/07 : Joel Anthony prolonge deux ans pour 5,0M$ avec les Pistons

20/10 : Drummond NE prolonge PAS pour aider l'équipe à économiser $13,0 millions

25/10 : Les Pistons lèvent leurs Team Option sur KCP et Reggie Bullock (jusqu'en 2017) 

Afficher l'image d'origine

Marge salarial :

Reggie Jackson ----- 5 yr $80,000,000
Brandon Jennings ----- 1yr $8,344,497
Ersan Ilyasova ----- 2 yr $7,900,000
Aron Baynes ----- 3 yr $19,500,000 (Player Option 2017)
Jodie Meeks ----- 2yr 12,810,000
Marcus Morris ----- 4 yr $20,000,000
Andre Drummond ----- 1yr $3,272,090 (RFA 2016)
Anthony Tolliver ----- 1yr $3,000,000 
Kentavious Caldwell-Pope ----- 2yr $6,570,079 (RFA 2017)
Stanley Johnson ----- 4yr $12,850,042 (RFA 2019)
Joel Anthony ----- 2 yr $5,000,000
Steve Blake ----- 1yr $2,170,465
Reggie Bullock ----- 2yr $3,508,084 (RFA 2017)
Spencer Dinwiddie ----- 2yr $1,825,490 (RFA 2017) 
Darrun Hilliard ----- 3 yr $2,489,382 (Team Option 2017, RFA 2018)

Divers : 

25/08 : Stanley Johnson emménage avec Andre Drummond suite au décès de la mère de Johnson. Drummond souhaite prendre le rookie sous son aile. 

03/09 : Tom Gores rachète les 49% des parts restantes de la franchise, il détient donc la totalité des Pistons. 

06/09 : Les joueurs des Pistons ont débuté leur entraînement avec des coachs UFC. 

04/10 : Les Pistons dévoilent leur nouveau maillot alternate qui sera porté à sept reprises cette saison.

Image

Draft :

Le 25 juin 2015, les Pistons décident de drafter Stanley Johnson d'Arizona alors que Justise Winslow était encore disponible. Au second tour, la franchise du Michigan jette leur dévolu sur l'arrière Darrun Hilliard de Villanova. Le 20 juillet, Hilliard est signé deux ans et le 23 juillet c'est au tour de Stanley Johnson de se voir proposer un contrat habituel de rookie. 

Au cours de la Summer League, Stanley Johnson impressione tous le monde (à l'instar de Darrun Hilliard qui déçoit). Il termine avec des stats très bonnes : 16.2pts 6.8rbs. Il réalise en octobre une bonne pré-saison notamment face aux Pacers : 26pts 3rbs 4ass 2stls 8/17. 

Afficher l'image d'origine


LES JOUEURS A SUIVRE

                                         ANDRE DRUMMOND
Greg Monroe parti, Ersan Ilyasova signé, Andre Drummond est normalement libéré, Monroe était certes utile mais les deux big men se marchaient dessus. Avec un strech-4 comme Ilyasova qui sera éloigné de la raquette, Andre Drummond a logiquement tous le champ libre pour enfin progresser et montrer tout son potentiel. Il devraient prendre plus de rebonds, et mettre plus de points. Attention néanmoins à s'améliorer aux lancers-francs et au QI défensif.

                                                     REGGIE JACKSON

"L'homme qui vallait 80,0M$" voici le nouveau surnom à consonance péjoratif. En effet, tout l'Eté, les Pistons ont été critiqué de pigeon ou à l'inverse Reggie Jackson a été critiqué de voleur. En revanche, les (vrais) fans des Pistons savent que Jackson a totalement mérité ce contrat car l'ancien d'OKC tournait à 17.6pts 9.2ass 4.9rbs en 27 matchs sous le maillot de Detroit. Auteur de deux triples-doubles et d'un double double-double (+20pts +20ass), il devient le premier joueur depuis Grant Hill en 1994-1995 à réaliser plusieurs triple-double sur une même saison sous le maillot des Pistons. La pression ne lui fait pas peur : "Je travaillais aussi dur quand les gens disaient que je n’étais pas assez payé et je travaillerai aussi dur après. Je veux être le meilleur"


LES AVANTAGES

  • Le banc : Notre banc est largement supérieur à celui de l'année dernière et surtout plus complet. A commencer par le poste 1, un poste primordial dans le basket NBA d'aujourd'hui, effectivement avec l'arrivée de Reggie Jackson, Brandon Jennings sera sixième homme et s'il accepte ce rôle sans brocher, il ferait figure de favoris pour le titre de sixième homme de l'année, sans oubliez l'expérimenté Steve Blake qui sera très utile, même 8 minutes. Jodie Meeks et Anthony Tolliver seront toujours présents pour apporter respectivement du shoot à 3-pts et de l'énergie. Notre rookie Stanley Johnson apportera de la défense rugueuse et du shoot. Aron Baynes fera ce que Drummond ne fait pas c'est-à-dire défendre et rentrer des laners-francs. Reggie Bullock, un 3&D comme on les aime apportera de la défense et du shoot.
  • Axe 1-5 : On a pu l'observer l'année dernière l'entente entre Reggie Jackson et Andre Drummond a été très satisfaisante notamment sur les picks and roll et sur les alley-oops. Sans Greg Monroe dans les pattes, Drummond devrait encore se montrer bénéfique pour l'équipe. 
  • La jeunesse : Pour la première fois depuis six années (sans playoffs), les Pistons sont sur une route, une belle route pour l'avenir avec des jeunes comme Drummond, Jackson, KCP, Johnson, des jeunes qui veulent rester à Detroit, qui veulent ramener le DETROIT BASKETBAAAAALL. Ces jeunots sont entourés de vétérans comme Joel Anthony, Anthony Tolliver, Steve Blake.


LES INCONVENIENTS

  • Entente Jackson-Jennings : Certes, nous partons pour l'instant dans l'idée qu'il n'y aura pas de problèmes d'entente dans le vestiaire notamment entre Jennings et Jackson mais il faut reconnaître qu'avant sa blessure Jennings jouait à un niveau all-star, il n'a peut-être pas apprécié l'arrivée de Reggie Jackson. Il a cependant démenti toutes mauvaises entente avec l'ancien OKC. "Faire venir Reggie Jackson était intelligent. Je suis supposé être absent 9 mois et ils ont besoin d’un meneur… Si je dois sortir du banc ou être 6e homme peu importe. Ça me va" 
  • Niveau de l'équipe : Cela peut paraître simpliste d'en parler et peut-être même stupide mais on pourrait s eposer la question suivante : Est-ce-que les Pistons ont le niveau (possède une équipe) pour aller chercher une 8e place ? La rponse est encore introuvable mais on le sera qu'en décembre. 


EFFECTIF 2015/2016
Les Pistons comptent pour l'instant, au moment du preview 19 joueurs sous contrats sur 15 possibles il y aura donc quatre joueurs coupés. Lesquels ? Sûrement, Cartier Martin, Danny Granger, Jordan Bachynski et un dernier qui se jouera entre Adonis Thomas, Reggie Bullock, Spencer Dinwiddie. 

PG : Reggie Jackson (1), Brandon Jennings (7), Steve Blake (22), Spencer Dinwiddie (8)

SG : Kentavious Caldwell-Pope (5), Jodie Meeks (20), Darrun Hilliard (6)

SF : Marcus Morris (13), Stanley Johnson (3), Reggie Bullock (25)

PF : Ersan Ilyasova (23), Anthony Tolliver (43)

C : Andre Drummond (0), Aron Baynes (12), Joel Anthony (50)


5 MAJEUR
PG: Reggie Jackson

SG: Kentavious Caldwell-Pope

SF: Marcus Morris

PF: Ersan Ilyasova 

C: Andre Drummond


PREDICTIONS

38-44 --> 9e (dans la course aux playoffs)

Publié dans Preview 2015-2016

Commenter cet article