Greg Monroe : "Je ne veux pas aller là où je ne suis pas désiré"

Publié le par Doctor Tardis

Greg Monroe : "Je ne veux pas aller là où je ne suis pas désiré"

Alors que la Free Agency ouvre dans 6 heures, l'avenir de Greg Monroe commence à se tracer. Présent pour son camp dans sa ville natale à la (Nouvelle-Orléans), l'intérieur des Pistons a répondu aux questions du New Orleans Advocate. 

Habituellement discret et mystérieux sur son avenir, Greg Monroe commence à en dire un peu plus sur l'identité de son futur club. On commence à se douter que le divorce entre les Pistons et Monroe est proche. D'ailleurs la franchise du Michigan assure leurs arrières : en effet les Pistons ont échangé Caron Butler + Shawne Williams contre d'un poste 4 Ersan Ilyasova et ont également conservé Anthony Tolliver : deux postes 4 capables de s'écarter et de comprendre le small-ball

L'intérieur de 25 ans ne se sent plus désirer à Detroit, ce dernier pense que Van Gundy n'apprécie pas son profil de jeu : 

Stan avait des équipes plus petites à Orlando il y a quelques années. Andre est comme Dwight Howard, donc Stan veut mettre des bons joueurs tout autour de lui. L’équipe a des plans différents, et je le respecte. Je ne veux pas aller là où je ne suis pas désiré

Greg Monroe

Un départ de Greg Monroe des Pistons semble donc inévitable. D'ailleurs, Monroe a évoqué sa franchise natale : les New Orleans Pelicans et paraît intéressé par une venue aux côtés d'Anthony Davis : 

J’aimerais représenter la ville et jouer pour elle. Ils ont évidemment Anthony Davis qui est déjà une superstar et qui ne va que progresser. Je suis convaincu que je pourrais vraiment bien jouer avec lui. Nos jeux sont complémentaires. Je suis un scoreur poste bas, lui est un excellent joueur à mi-distance.

Greg Monroe

Greg Monroe semble connaître son avenir, contractuellement bien sûr, il ne signera pas de contrat longue durée : 

Nous envisageons chaque possibilité. On peut voir que la tendance partout est de signer des contrats plus courts. Je vais donc très probablement prendre cette voie et quand le nouvel accord TV démarrera, obtenir un contrat plus long. Actuellement, je cherche un contrat de deux ans avec une clause de sortie.

Greg Monroe

Publié dans News

Commenter cet article