Stan Van Gundy: "Nous avons fait cet échange avec les yeux tournés vers l’avenir"

Publié le par Doctor Tardis

Stan Van Gundy: "Nous avons fait cet échange avec les yeux tournés vers l’avenir"

Stan Van Gundy va dans quelques mois conclure sa première saison à la tête des Pistons, le bilan quatres nouveaux joueurs depuis la pré-saison, des hauts et des bas. L'arrivée la plus surprenante et la plus marquante reste celle de Reggie Jackson, avec la blessure de Brandon Jennings, le coach des Pistons a décidé de se séparer de D.J. Augustin arrivé cette Eté et Kyle Singler pour un meneur de qualité comme Reggie Jackson:

Nous aimions beaucoup DJ Augustin et Kyle Singler, donc ce n’était pas une décision aisée mais on a rarement beaucoup d’opportunités d’acquérir un jeune aussi talentueux, voire pas du tout. Si on attend jusqu’à l’été, cela devient une guerre aux enchères et son équipe a l’opportunité de contrer l’offre. C’est là où nous en sommes en tant que franchise. Nous ne sommes pas une destination prisée. Nous devons faire les choses un peu différemment et nous devons prendre l’avantage de ce genre d’opportunités pour obtenir des joueurs de talent,

Stan Van Gundy

Reggie Jackson est arrivé sans perdre un premier tour de draft et ça, c'est une réussite dans les négociations selon Van Gundy 

Nous étions au courant que d’autres équipes étaient intéressées, mais nous n’en avions cure. Nous savions que notre intérêt portait sur lui. C’est ce qui comptait et nous connaissions les paramètres de l’échange. Même si nous l’aimions, nous n’allions pas envoyer un premier tour de draft, c’était la condition. Nous n’aurions pas fait ça. C’était le prix initial. Si quelqu’un d’autre était prêt à le faire, peut-être que nous ne l’aurions pas eu. Mais nous savions que nous le voulions et nous savions quels étaient les paramètres.

Stan Van Gundy

L'adaption de Jackson reste néanmoins difficile pour le joueur avec des stats plutôt mauvaises et des pourcentages médiocres. Mais le coach des Pistons rappelle que l'objectif principal reste l'avenir et Jackson en fera partie malgré le retour de Brandon Jennings.

L’objectif reste les playoffs mais si c’était le seul, oui, nous n’aurions probablement pas dû obliger les gars à s’adapter, ou amener quatre nouveaux joueurs avec 27 matchs restants à jouer. Nous pensons toujours que nous pouvons le faire et nous avons fait cet échange avec les yeux tournés vers l’avenir, en pensant que cela ne nous gênerait pas à court terme.

Stan Van Gundy

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article