Brandon Jennings: "Je reste sur ma pire saison"

Publié le par Doctor Tardis

Brandon Jennings: "Je reste sur ma pire saison"

L’Été dernier, Brandon Jennings a posé ses valises dans le Michigan pour un contrat de 7M$. Tout comme Josh Smith, Jennings a complètement raté sa saison à l'image des Pistons depuis maintenant 6 ans.

Interviewé par le Detroit News, le meneur des Pistons est revenu sur sa saison mais également sur la préparations pour cette nouvelle saison. Brandon Jennings affirme même d'avoir 10kg de muscles:

Cela va m’aider en défense, mais aussi en attaque pour résister aux contacts

Brandon Jennings

Pour s'améliorer, l'ancien des Bucks peut faire appel à son nouveau coach bien impliqué dans le projet des Pistons Stan Van Gundy et du hall-of-fame Tim Hardaway qui je vous le rappelle à rejoint le staff des Pistons:

Il est un peu plus lent, mais son talent est encore là. On bosse tous les jours ensemble, en insistant sur mon tir.

Brandon Jennings

Brandon Jennings revient également sur sa dernière saison qui je vous rappelle était correct (sauf aux pourcentages) 15.5pts 7.6ass 3.1rbs 1.3stls 37% (33% aux 3-pts) et ce très beau record de 16ass en 1MT (record d'Isiah Thomas égalé).

Je vais être franc, ce fut ma pire saison. J’ai dû composer avec beaucoup de choses perte de poids, fracture de la mâchoire, indisponibilité en présaison, matches manqués… Et au moment où je retrouve le rythme, le coach est viré et je rechute. Ce fut la pire saison de ma carrière.

Brandon Jennings

Enfin, le natif de Los Angeles s'est exprimé sur le nouveau coach: Stan Van Gundy

Van Gundy me rappelle Scott Skiles. Il insiste beaucoup sur les détails, et ce qui l’importe, c’est qu’on se donne à fond en défense tous les soirs. Il nous répète qu’on ne pourra pas stopper individuellement tous nos adversaires. En revanche, on peut faire des efforts et défendre en équipe.

Brandon Jennings

Les Pistons semblent soudés et prêt à décrocher une place en playoffs, pour preuve ils sont déjà 15 à l'entraînement depuis maintenant quelques semaines. Eh oui...ça rigole pas avec Van Gundy !

C’est bien car on est ensemble trois semaines pour préparer la saison. Habituellement, les gars passent, et on ne les voit plus avant le média day. Cette année va être complètement différente, et je le sens chez tout le monde. Je serai le premier à dire quand je merde car il faut arrêter de pointer du doigt les autres. Tout le monde se respecte dans le vestiaire, et on doit être capable de se dire les choses. Pas uniquement de dire "c’est de ma faute", mais d’être capable d’expliquer pourquoi. […]. On est des adultes maintenant. Ou plutôt des professionnels. Et on doit se comporter comme tel.

Brandon Jennings

Publié dans News

Commenter cet article